Bérézina
EAN13
9782352210894
ISBN
978-2-35221-089-4
Éditeur
Guérin
Date de publication
Collection
Démarches
Nombre de pages
200
Dimensions
21 x 13 x 1 cm
Poids
302 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Bérézina

Guérin

Démarches

Offres


En octobre 1812, littéralement piégé dans Moscou en flammes, Napoléon replie la Grande Armée vers la France. Commence la retraite de Russie, l’une des plus tragiques épopées de l’histoire humaine. La retraite est une course à la mort, une marche des fous, une échappée d’enfer.
Deux cents ans plus tard, je décide de répéter l’itinéraire de l’armée agonisante, de ces cavaliers désarçonnés, de ces fantassins squelettiques, de ces hommes à plumets qui avaient préjugé de l’invincibilité de l’Aigle. Le géographe Cédric Gras, le photographe Thomas Goisque et deux amis russes, Vassili et Vitaly, sont de la partie. Pour l’aventure, nous enfourchons des side-cars soviétiques de marque Oural. Au long de quatre mille kilomètres, en plein hiver, nous allons dérouler le fil de la mémoire entre Moscou et Paris où l’Empereur arrivera le 15 XII 1812, laissant derrière lui son armée en lambeaux.
Le jour, les mains luisantes de cambouis, nous lisons les Mémoires du général de Caulaincourt. Le soir, nous nous assommons de vodka pour éloigner les fantômes.
Napoléon était-il un antéchrist qui précipita l’Europe dans l’abîme ou bien un visionnaire génial dont le seul tort fut de croire qu’il suffisait de vouloir pour triompher et que les contingences se pliaient toujours aux rêves?
Mais très vite, nous devons abandonner ces questions méta- physiques car un cylindre vient de rendre l’âme, la nuit tombe sur la Biélorussie et trois foutus camions polonais sont déjà en travers de la route.
Sylvain Tesson
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
27 mars 2015

Sur les traces de Napoléon

A l'automne 2012, Sylvain Tesson a le projet un peu fou de partir sur les traces de la Grande armée à l'occasion du bicentenaire de la Retraite de Russie. De cette chevauchée fantastique en side-car de Moscou aux Invalides est ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

par (Libraire)
20 mars 2015

La Berezina, c’est un échec cataclysmique, mais c’est avant tout LA bataille de la Berezina, une défaite militaire incontestable pour l'armée française de Napoléon que reprend Sylvain Tesson dans son nouveau récit. Déplorant les pertes et saluant le génie militaire ...

Lire la suite

10 février 2015

aventure, Napoléon

Contre toute attente, j'ai aimé cette aventure un peu folle de Moscou aux Invalides. 3 givrés sur un vieux side-car qui peine à tourner et freiner, sans chauffage par des - 30°, et dont le conducteur est myope. Le narrateur ...

Lire la suite

28 janvier 2015

Le dernier des grognards

Quand il arrive devant Moscou à la fin de l’été 1812, après une campagne épuisante et la terrible bataille de Borodino, Napoléon croit qu’il a vaincu les Russes. Il a à peine le temps de savourer sa victoire, de contempler ...

Lire la suite