EAN13
9782380360134
ISBN
978-2-38036-013-4
Éditeur
RELIEFS
Date de publication
Collection
FEU
Nombre de pages
10
Dimensions
41 x 31 x 0 cm
Poids
228 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Tirage - Merlebleu

Reliefs

Feu

Offres

« Un petit nombre de merlebleus passent l'hiver dans l'Ohio et, quand le temps est clair, leurs gazouillis plaintifs évoquent irrésistiblement “le soleil et le plaisir”. Même ceux qui vont chercher dans un climat plus doux leurs résidences d'hiver semblent garder à l'esprit les jours heureux dans leur terre natale et retournent souvent précocement dans leurs anciens foyers. Dès janvier ou février, alors que la nature est encore gelée et morose, on peut ainsi voir ces hardis petits migrateurs attendre patiemment l'arrivée du printemps. »
L'œuvre
Le merlebleu de l'Est est l'une des 130 espèces d'oiseaux documentées dans les Illustrations des nids et œufs de l'Ohio de Genevieve Estelle Jones et de son amie d'enfance, Eliza Jane Shulze. À la mort prématurée de Genevieve, sa famille éplorée s'emploie à compléter l'œuvre de cette « autre Audubon », comme on l'a bien vite baptisée. C'est en 1893 que les deux volumes achevés sont présentés à l'Exposition universelle de Chicago, où ils reçoivent une médaille de bronze. L'ornithologue Elliot Coues l'écrivait en 1882 : « Depuis Audubon, rien ne se compare dans l'histoire de l'ornithologie américaine avec ce travail d'illustration, rien qui manifeste l'union d'un tel degré artistique et de rigueur scientifique. »
L'illustratrice
Née à Circleville dans l'Ohio, Genevieve Estelle Jones (1847-1879) brille d'abord au lycée en mathématiques, sciences et langues. Elle maîtrise aussi le piano, la flûte, la couture et la danse et fait l'admiration de ses tuteurs. Mais c'est pendant son enfance, accompagnant avec son frère les tournées de leur père médecin, qu'elle récolte des nids et œufs et conçoit une passion pour les oiseaux. Ce goût rencontre celui de l'aquarelle, que lui transmet sa mère, Virginia Jones. En 1876, Genevieve est éblouie par les planches des Oiseaux d'Amérique de Jean-Jacques Audubon qu'elle découvre à l'Exposition universelle de Philadelphie. Encouragée par ses proches, elle se lance avec son amie d'enfance, Eliza Jane Shulze, dans le projet de documenter et d'illustrer à taille réelle les nids et œufs, souvent négligés par Audubon, des 320 espèces d'oiseaux d'Amérique. Elle se cantonne finalement aux 130 espèces de l'Ohio, mais elle est emportée par la fièvre typhoïde à l'âge de 32 ans, avant d'avoir pu achever son œuvre. Eliza Jane Shulze initie alors Virginia à la lithographie et s'entoure de Josephine Klippart, la fondatrice de la société d'aquarelle de l'Ohio, et de deux citoyennes de Circleville pour achever après sept années de travail l'œuvre rêvée par Genevieve.
S'identifier pour envoyer des commentaires.