Ma robe pour armure
EAN13
9791033903628
ISBN
979-10-339-0362-8
Éditeur
HarperCollins
Date de publication
Collection
HarperCollins
Nombre de pages
256
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
316 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« J’ai croisé des militants sincères.
J’ai aimé des hommes que tout le monde haïssait.
J’ai également enterré des amis assassinés en pleine jeunesse.
Mais avant tout, j’ai défendu. »


Avocat. Militant. Corse. Ces trois mots résument l’entrée de Pascal-Pierre Garbarini dans le monde judiciaire. 

Avocat du FLNC au cœur des années de plomb, il en a côtoyé les grandes figures, a pris la défense de ses soldats et a participé lui-même aux négociations secrètes avec les pouvoirs successifs. Élevé à la dure par un grand-père policier, il a défendu Yvan Colonna, condamné pour l’assassinat du préfet Érignac au terme de trois procès retentissants. 

Cet amoureux du cinéma a été confronté aux pires barbouzeries. Il a vu mourir des hommes dont il était parfois très proche. Il a failli payer son engagement au prix fort. 

Sans rien renier de son passé, Pascal-Pierre Garbarini a tourné une page. Il n’est plus un avocat militant mais reste un pénaliste passionné. Affaires financières complexes, criminalité organisée, femmes meurtrières  : son expérience protéiforme en fait un des ténors les plus singuliers du moment. Avec humanité, lucidité et humour, il nous livre aujourd’hui le formidable récit de son parcours. 


  Pascal-Pierre Garbarini est aujourd’hui à la tête d’un cabinet parisien prospère qui défend notamment des personnalités comme Alain Delon, Benoît Magimel ou François Cluzet. 

Élisabeth Fleury, journaliste spécialiste des questions judiciaires, a notamment couvert le procès des assassins du préfet Érignac et coécrit, avec Philippe Houillon, Au cœur du délire judiciaire, un témoignage sur l’affaire d’Outreau (Albin Michel, 2007).
S'identifier pour envoyer des commentaires.