Satan était un ange

Satan était un ange

Giebel, Karine

Fleuve éditions

  • 15 février 2015

    policier

    Quel road-movie à la française : sur l'autoroute ou les petites de l'arrière-pays niçois. Dans la banlieue lyonnaise ou à Lille.

    Un avocat d'affaire et un petit truand réuni par un seul but : la fuite.

    L'auteur change de catégorie dans le roman noir et nous fait lire un roman plus classique avec un arrière plan politique intéressant.

    Au programme : la fin de vie et l'acharnement thérapeutique (Satan en blouse blanche ?) mais aussi le traffic d'êtres humains et surtout le scandale de nos déchets occidentaux rejetés en Afrique.

    C'est de ce fait divers-là que part Karine Giebel pour construire son roman : l'assasinat de la journaliste italienne Haria Alpi et de son cadreur Miran Hrovatin, le 20 mars 1994 à Mogadiscio en Somalie. Ils menaient une enquête sur un trafic international de déchets toxiques et avient réunis suffisement de preuves pour faire éclater le scandale. L'assasinat n'a jamais été élucidé et tous les documents réunis par cette journaliste ont disparu. Elle avait 33 ans.

    Un bel hommage.

    L'image que je retiendrai (attention spoiler) :

    L'auteure reste fidèle à elle-même, Paul est obligé de reprendre son Beretta du coffre où il l'avait soigneusement enfermé, même au bout du monde.

    http://motamots.canalblog.com/archives/2015/02/11/31293271.html


  • 31 janvier 2015

    Musclé et touchant !

    Quand François prend Paul comme passager, il se pourrait bien que ce soit l'aventure de leur ‎vie...!‎
    Avec ce nouveau roman Karine Giebel laisse pour un instant son examen de la noirceur de l'âme ‎humaine pour nous proposer un road-movie attachant entre deux écorchés vifs que tout oppose mais que le hasard a fait se ‎rencontrer !‎


  • par (Libraire)
    21 novembre 2014

    Toujours aussi surprenant ......

    Deux hommes très différents
    Deux personnalités opposées, le destin les réunit dans une course effrénée pour tromper la mort...
    Une magnifique rencontre entre deux personnages qui ne devaient pas se croiser.
    C'est encore un chef-d'œuvre....

    Lorsque François apprend que sa tumeur est incurable et qu'il ne lui reste plus que quelques mois à vivre, il monte en voiture et erre sans destination. En chemin, il prend en auto-stop, un autre fuyard, Paul. En quelques jours, les deux hommes apprennent à se connaître pour vivre ensemble ce qui pourrait bien être leur dernière ligne droite....